logo idealwine 2018
loader
Achat direct

195

Remise : 30 %
Château Pavie Decesse Grand Cru Classé  1986 - Lot de 3 Bouteilles

Château Pavie Decesse Grand Cru Classé 1986

Structuré et remarquablement équilibré, ce saint-émilion fruité et épicé dévoile un superbe potentiel de garde.

  • Couleur : Rouge
  • Quantité 3 Bouteilles
  • Niveau : 3 Base Goulot
  • Etiquette : 3 Etiq marquée, 3 Bch lég enfoncé
  • Provenance : Particulier
  • Type de cave : Cave naturelle enterrée
  • Viticulture : Écologique
  • TVA récupérable : Non
  • Pays / Région : Bordeaux
  • Appellation : Saint-Émilion Grand Cru
  • Propriétaire : Gérard et Chantal Perse
  • Domaine : Château Pavie Decesse
Voir plus
  • 165

Vendu

Vins identiques en vente

Alerte disponibilité

  • Prix à l'unité : 55
    Ancien prix : 195
  • Remise : 30 %

Une gamme de vins sélectionnée avec passion par notre équipe

Les vins sont stockés à température et hygrométrie contrôlées

Description du lot : Château Pavie Decesse Grand Cru Classé 1986

Caractéristiques du lot

  • Quantité 3 Bouteilles
  • Niveau :3 Base Goulot
  • Etiquette : 3 Etiq marquée, 3 Bch lég enfoncé
  • Provenance : Particulier
  • Type de cave : Cave naturelle enterrée
  • TVA récupérable : Non
  • Caisse bois d'origine : Non
  • Capsule Représentative de Droit (CRD) : non
  • Pourcentage alcool : 12.50 %

Informations relatives au vin

  • Pays / Region : Bordeaux
  • Appellation / Vin : Saint-Émilion Grand Cru
  • Classement : Grand Cru Classé
  • Propriétaire : Gérard et Chantal Perse
  • Millesime : 1986
  • Couleur : Rouge
  • Encepagement : 90% Merlot, 10% Cabernet franc
  • Apogée : à boire
  • Température de service : 16

Présentation du domaine et de la cuvée

  • Viticulture : Écologique
  • Superficie : 10
  • Production : 24000 bouteilles
  • Intensité du vin : Classique
  • Arôme dominant du vin : Fruits noirs
  • Occasion de dégustation : Vin de gastronomie
  • Ce cru dévoile une robe très colorée, presque opaque. Il est aussi très structuré et remarquablement équilibré. Son nez épicé et fruité révèle également de fines touches boisées. Un vin de longue garde au potentiel énorme. Notez qu'en 2002, une partie du vignoble a été intégrée à celui de Château Pavie, également propriété de Gérard Perse.

    L'histoire du Château Pavie-Decesse est intimement liée à celle du Château Pavie, dont l'origine viticole remonte au IVe siècle. Le château Pavie-Decesse faisait d'ailleurs partie intégrante du mythique château jusqu'à la fin du XIXème siècle. A ce moment-là, Ferdinand Bouffard, propriétaire de Pavie depuis 1885, décide de regrouper en un vignoble autonome quelques parcelles qu'il baptise alors Pavie-Decesse. Après la Première guerre mondiale, Monsieur Marzelle rachète le château qui sera par la suite Grand Cru Classé en 1954. En 1970, à la mort de Monsieur Marzelle, la famille Valette - déjà propriétaire du Château Pavie -, reprend la gérance du Château Pavie-Decesse, qu'elle acquiert en 1990. Et c'est en 1997 que Gérard Perse prend possession du Château Pavie-Decesse, un an avant d'acquérir le château Pavie. En 2002, une partie du vignoble de Pavie-Decesse a réintégré celui du château Pavie, et Pavie Decesse a ainsi vu sa superficie ramenée de 9,5 à 3,5 hectares, situés en intégralité sur le plateau calcaire de Saint-Emilion. Traité avec les mêmes égards que son aîné, ce domaine fait partie du peloton de tête des Grands Crus Classé de Saint-Emilion, livrant des vins riches, amples et charnus, dotés d'une belle structure tannique et d'une excellente aptitude au vieillissement. le vin de ce domaine est élevé en fûts de chêne neufs. * Les informations publiées ci-dessus présentent les caractéristiques du vin. Elles ne sont pas spécifiques au millésime.

Vous constatez un problème sur ce lot ? Signaler

Accords, apogée, conseil de degustation...

Les Notes
89/100Wine Advocate (Parker/Martin)
93/100Wine Spectator
  • Température de service16°
  • Apogée : A boire

Commentaire(s) de dégustation
Extrêmement impressionnant par son caractère puissant et tannique, le 1986 ne sera pas prêt avant plusieurs années. Opaque de robe, très réservé et peu évolué, il devrait cependant s'imposer comme l'une des révélations du millésime. (...) Source: Robert Parker (4/91)

*Pour un envoi en France métropolitaine