Achat direct

Anjou Bonnes Blanches Belargus 2018

  • Minéral
  • Vin de gastronomie
  • Vin de garde
  • Couleur :Blanc
  • Biologique
  • 13% 
  • 0.75L
  • Intensité
  • Onctueux

Un terroir tardif livrant des vins délicats et de longue garde. Belargus n’est pas le premier à le travailler de façon parcellaire, mais en donne une interprétation minérale et élégante. Un vin de garde !  Plus d'info

Bonnes blanches en Anjou noir. Ce n'est pas le nouveau OSS 117 mais bien une jolie cuvée vinifiée par le domaine Belargus sur le lieu-dit « Clos des Bonnes Blanches », à Saint-Lambert du Lattay, au sud du Layon. La pente est très légèrement orientée au nord ce qui fait que les sols reposent au frais sur des schistes talqueux, recouverts d'argile et de cailloux blancs de quartz. Belargus qui met en avant un travail parcellaire colossal n'est pas le premier ici, puisque ce terroir très spécial est généralement cultivé de cette façon par vignerons locaux.
Ce sont en effet des vins très délicats qui en sont les fruits. A la dégustation, cette cuvée délicate présente une très belle aromatique, des notes florales et mentholées, qui apportent toute la tension nécessaire. Un côté silex et plus fumé est aussi présent.
Ce vin est très clairement taillé pour la garde, il serait donc dommage de ne pas attendre quelques années avant de le déguster à son meilleur jour. Ouvrez-le aux environs de 12 degrés. Pourquoi ne pas vous mettre en cuisine pour l'accorder au mieux ? Nous vous proposons pour cela de cuisiner un délicieux fondant du saumon ou bien de l'anguille fumée. A vos tabliers !

Anjou Bonnes Blanches Belargus se sert à une température de 12°C. Il s'accordera parfaitement avec les plats suivants : Fondant du saumon, Anguille fumée, Tarte aux pommes.

  • Note du millésime : 17/20
  • Présentation du lot
    Anjou Bonnes Blanches Belargus

    La cuvée

    Bonnes blanches en Anjou noir. Ce n'est pas le nouveau OSS 117 mais bien une jolie cuvée vinifiée par le domaine Belargus sur le lieu-dit « Clos des Bonnes Blanches », à Saint-Lambert du Lattay, au sud du Layon. La pente est très légèrement orientée au nord ce qui fait que les sols reposent au frais sur des schistes talqueux, recouverts d'argile et de cailloux blancs de quartz. Belargus qui met en avant un travail parcellaire colossal n'est pas le premier ici, puisque ce terroir très spécial est généralement cultivé de cette façon par vignerons locaux.
    Ce sont en effet des vins très délicats qui en sont les fruits. A la dégustation, cette cuvée délicate présente une très belle aromatique, des notes florales et mentholées, qui apportent toute la tension nécessaire. Un côté silex et plus fumé est aussi présent.
    Ce vin est très clairement taillé pour la garde, il serait donc dommage de ne pas attendre quelques années avant de le déguster à son meilleur jour. Ouvrez-le aux environs de 12 degrés. Pourquoi ne pas vous mettre en cuisine pour l'accorder au mieux ? Nous vous proposons pour cela de cuisiner un délicieux fondant du saumon ou bien de l'anguille fumée. A vos tabliers !

    Le domaine Belargus

    Le domaine Belargus naît de la passion d'un homme : Ivan Massonnat. Après des années de recherche et d'apprentissage, il tombe amoureux en février 2018 du Coteau des Treilles : 70% de pente à dompter, sur un véritable chaos géologique, une parcelle, pleine de biodiversité, qui n'a jamais connu la chimie… Le spectacle en charme plus d'un et cela suffit au futur vigneron pour se lancer.
    Ivan Massonnat réussit à rassembler plusieurs parcelles en trois terroirs distincts : 10 hectares dans le seul grand cru Quarts-de-Chaume de Val de Loire, une implantation à Savennières (au pied de la Roche aux Moines) et des parcelles en Côteaux-du-Layon. Ces vignes constituent le domaine Belargus, soit 24 hectares à l'honneur du chenin. Le nom du domaine vient quant à lui d'un joli papillon bleu, habitant des lieux.
    On retrouve au domaine une époustouflante mosaïque de terroirs et la philosophie est parcellaire. Actuellement certifié en bio et en cours de conversion vers la biodynamie, le domaine vit au sein d'une biodiversité riche. Les raisins sont vendangés à leur optimum et les rendements sont faibles (environ 25 hectolitres à l'hectare).
    La vinification est peu interventionniste (aucun batonnage ni soutirage). La fermentation en barrique se fait grâce aux levures indigènes. L'élevage est long, s'étirant sur un à trois années, dans des contenants divers (228L, 400L, demi-muids, …). L'objectif est de façonner des vins de garde, capables d'affronter les décennies.

    Lire l'article du blog sur le domaine Belargus

    Caractéristiques détaillées

    • Quantité : 1 Bouteille
    • Niveau : 1 Normal
    • Etiquette : 1 Normale
    • Provenance : Domaine
    • TVA récupérable : Oui
    • Caisse bois / Coffret d'origine : Non
    • Capsule Représentative de Droit (CRD) : non
    • Pourcentage alcool : 13 %
    • Région : Vallée de la Loire
    • Appellation / Vin : Anjou
    • Propriétaire : Belargus
    • Millesime : 2018
    • Couleur : Blanc
    • Température de service : 12°
    • Viticulture : Biologique 
    • Superficie : 24
    • Intensité du vin : Onctueux
    • Arôme dominant du vin : Minéral
    • Occasion de dégustation : Vin de gastronomie
    • Encepagement : Chenin
    Anjou Bonnes Blanches Belargus
    Anjou Bonnes Blanches Belargus

    Vous constatez un problème sur ce lot ? Signaler

    RETRAIT GRATUIT À L'ENTREPÔT
    & LIVRAISON À PARTIR DE 9,90€ POUR 12 BOUTEILLES(2)

    (2)Pour un envoi en France métropolitaine. En savoir plus...