Accueil > Découverte du vin > Cépages > Cépage La Folle blanche

Cépage La Folle blanche


Le nom « folle blanche » vient de la « folle » acidité et de la pâleur remarquable de ce cépage. Natif des Charentes, il fut pendant plus de deux siècles le cépage le plus utilisé pour la production de cognacs et d’armagnacs. Malheureusement, il supporte mal les porte-greffes utilisés depuis la crise du phylloxéra, favorisant sur lui la pourriture grise et faisant dégringoler les rendements de façon spectaculaire et peu viable. Ce cépage est de plus très sensible aux gelées printanières. Il a donc été remplacé par l’ugni blanc, plus résistant aux gelées et à la greffe. Cependant, la grande qualité des eaux-de-vie issues de ce cépage l’a sauvé de l’oubli, et quelques vignes subsistent encore.

Ce cépage est utilisé pour produire du gros plant du pays nantais. Il se distingue alors par sa discrétion, sa légèreté, son acidité et son faible niveau d'alcool.

Découvrez les autres cépages :

Barbera
Cabernet franc
Cabernet Sauvignon
Carménère
Chardonnay
Chenin Blanc
Cinsault
Counoise
Corvina
Folle Blanche
Gamay
Gewurztraminer
Grenache
Malbec
Marsanne
Merlot
Mourvèdre
Mondeuse
Mondeuse Blanche
Muscadelle
Muscardin
Muscat
Négrette

Muscat blanc à petits grains
Nebbiolo
Petit verdot
Persan
Pinot meunier
Pinot noir
Pinot Gris
Poulsard
Riesling
Rondinella
Roussanne
Sauvignon Blanc
Sémillon
Sangiovese
Savagnin
Sylvaner
Syrah
Tempranillo
Terret noir
Trousseau
Ugni
Viognier
Vaccarèse