Accueil > Découverte du vin > Histoire de la vigne

Histoire de la vigne

Pour en savoir plus sur l’origine de la vigne et son développement.

Histoire du vin : Le développement d'une viticulture populaire autour des grandes villes (3e partie)

Visuel-News-Histoire-2-Visuel-principal-scene-de-cabaret

Les citadins propriétaires fournissaient au petit peuple de la ville une part non négligeable du vin qu'il consommait. Mais cet apport ne suffit plus, lorsque s'accrut le nombre des ouvriers, des artisans indépendants, et d'une manière générale, les gens qui n'avaient pas les moyens d'entretenir une vigne et d'en tirer leur propre vin.

Lire la suite

 

Histoire du vin : Le développement d'une viticulture populaire autour des grandes villes (2e partie)

Visuel-News-Histoire-1-Visuel-principal-paris_medieval3

Au Moyen Age et jusqu'au 17e siècle, il existe une différence flagrante entre les paysans, qui ne boivent pas une goutte de vin, ou très peu - ils buvaient de l'eau, ou une boisson obtenue en versant de l'eau sur le marc − et les habitants des villes. Pas d'autre solution dans ce cas, pour les viticulteurs, que d'orienter leur production vers cette manne et d'écouler leur vin auprès des travailleurs manuels employés par un maître à demeure.

Lire la suite

 

Le développement d'une viticulture populaire autour des grandes villes

moyen-age

Dans les précédents épisodes de l'histoire du vin, nous avions évoqué le déclin du vignoble français au Moyen-Age. Repartons cette fois-ci sur une note optimiste ! Place au développement des vignobles suburbains qui a accompagné l'accroissement de la population.

Lire la suite

 

Le déclin du vignoble au Moyen-Age et l'influence hollandaise

le-commerce-du-vin-au-pays-des-flandres

Après les batailles de vins qui ont marqué le Moyen-Âge, voyons maintenant les facteurs qui ont contribué au déclin du vignoble.

Lire la suite

 

Les batailles de vins au Moyen-Age

Louis_ix_sacre

Aux 13e et 14e siècles, les rivalités entre les régions viticoles s'exacerbent et aux arguments purement qualitatifs pour expliquer la notoriété d'un vignoble s'ajoutent des raisons politiques ou d'intérêt particulier. La renommée d'un vin se détache alors de ses seules qualités intrinsèques : considérations subjectives, médicales, adages et intérêts politiques se mêlent.

Lire la suite

 

Le vignoble médiéval de Bordeaux

Gravure-aerienne-de-Bordeau

Grande rivale de La Rochelle, Bordeaux ne dut son salut en terme de commerce de vin qu'à de fines alliances politiques avec l'Angleterre. Une stratégie qui s'est révélée payante au-delà de toute espérance puisque du 12e siècle à la fin du 19e, soit la destruction du vignoble par le phylloxera, les vins de Bordeaux ont connu un essor considérable et une renommée très enviable.

Lire la suite

 

Histoire du vin : l'essor du commerce du vin au Moyen-Age

gravure-vin-moyen-age

Au Moyen-Age, le rayonnement des grandes villes de Flandres et la navigation des principales voies fluviales favorisent l'extension du vignoble partout en France et surtout le commerce du vin. La soif des riches bourgeois du Nord modifie les rapports commerciaux et crée un besoin en vin important.

Lire la suite

 

Viticulture monastique et viticulture princière

Saint-Germain1

Labor et fides ! Le sécateur et la foi. C'est qu'on savait boire dans ce temps-là. Le vin était un signe extérieur de richesse très prisé, ne pas en offrir à ses hôtes était déchoir. Poursuivons notre épopée à travers l'excellente somme de Roger Dion, aux citations latines non traduites. Ce mois-ci, la viticulture vue par les moines et les seigneurs du Moyen-Age.

Lire la suite

icon pere noelALERTE CANICULE ! Interruption des expéditions. Vos vins sont conservés au frais, sans frais !

Les envois par Chronopost restent possibles sur demande, veuillez nous contacter