Perrier-Jouët

Perrier-Jouët

Domaine : Perrier-Jouët

La maison porte les patronymes de ses fondateurs, le Champenois Pierre Nicolas Perrier et la Normande Rose Adélaïde Jouët, qui créent leur propre marque en 1811. Dès le début, leurs cuvées se démarquent par leur exigence qualitative. Rigueur, mais aussi extravagance, en témoigne l'excentrique château construit à Epernay au milieu du 19e Hérité du père de Pierre, leur vignoble s'agrandit au fil des ans, jusqu'à 65 hectares aujourd'hui classés à 99,2% en grands crus, dont 40 de chardonnays grands crus sur Cramant (29ha) et Avize (11ha), avec deux parcelles de légende, les Bourons Leroy et Bourons du Midi, réservés à la cuvée Belle-Époque. Les meuniers viennent du premier cru de Dizy et les pinots noirs de celui de Mailly. Ce vignoble pourvoit le tiers des besoins en raisins, le reste étant acheté. Adélaïde s'occupe des clients quand son mari parcourt le monde à la conquête de nouveaux marchés.
Depuis 1993, Hervé Deschamps est le 7e chef de cave de la maison ; il cisèle des cuvées au volume limité, privilégiant l'exceptionnel à la quantité. Il travaille ses assemblages avec de petits contenus goûtés régulièrement, jusqu'à trouver l'élégance et la finesse, signature de Perrier-Jouët. Pas de pré-assemblages : il esquisse les grandes lignes puis élabore l'assemblage final d'un seul trait. Les années jugées moyennes sont écartées. Et dès le début du 19e, la maison opte - et c'est rare - pour de faibles dosages.

Lire la suite...

Perrier-Jouët : Tous les vins du domaine

Perrier-Jouët : Tous les vins du domaine

Perrier-Jouët Blason de France
Plus d'information sur Perrier-Jouët