Les prix sont affichés pour une livraison en :

Vins en vente : Bordeaux 2007

| 48 résultats

Bordeaux | Millésime 2007

D'une façon générale, 2007 se révèle un millésime très classique, totalement fidèle à l'esprit bordelais, sur la finesse et l'élégance, avec cependant un volume en bouche et une dimension inférieurs aux 2005 et 2006. Les rouges sont plutôt sapides, précis et frais, sur la souplesse et le fruit, mais tous ne sont pas réussis. En blanc, et notamment les liquoreux, l'année restera dans les annales. Sauternes et Barsac tirent particulièrement bien leur épingle du jeu, avec des vins très riches, une belle acidité et un immense potentiel aromatique. Les Barsac en particulier sont impressionnants à ce stade. Une mention particulière pour Yquem, impeccable, comme toujours, sans pour autant se montrer dominateur.

La rive droite... 2007 se révèle un millésime délicat pour la rive droite, car assez hétérogène. Les vins les plus réussis sont vraiment excellents, fins et soyeux, les autres manquent de fraîcheur. Les Pomerol se présentent sous un bon jour, mais sans ces notes exubérantes, parfois même exotiques que l'on peut parfois trouver chez les plus grands. Cette année les arômes de fruits rouges dominent, de façon très classique, avec beaucoup d'élégance et de finesse. Les Saint-Émilion sont aussi convaincants, notamment dans les grands crus classés.

La rive gauche... Là encore l'homogénéité n'est pas de mise. Seuls les bons terroirs ont parlé cette année lâche Michel Bettane, ceux sur lesquels la sélection à la vigne aura été poussée. Les Pessac rouges sont très classiques, les blancs sont remarquables, cristallins, avec de belles acidités. Les Médoc sont très homogènes et très qualitatifs. Sur cette rive de la Garonne, il y a eu de très beaux cabernets sauvignons, bien mûrs, qui ont donné de très jolis vins dans les Crus Classés (Pichon Baron, Cos d'Estournel, Mouton Rothschild) et les Crus Bourgeois (Sociando-Mallet, Haut-Marbuzet). Une réussite aussi avec un excellent Croizet-Bages. Mais dans l'ensemble, les hiérarchies habituelles se sont vérifiées, il y a peu de grandes surprises. Enfin pour Margaux, l'ensemble est là encore un peu moins homogène, avec des vins parfois plus maigres que les Saint-Julien et les Pauillac, mais c'est souvent le cas.

Enfin, quant à savoir si 2007 sera un millésime de garde : il faudra l'attendre plus longtemps que le 2006 mais il ne devrait pas se révéler réellement spéculatif."."

Notes

17

/20
Blanc liquoreux

16

/20
Blanc sec

14

/20
Rouge
2007
30 (prix actuel)
2007
75 (mise à prix)
2007
100 (mise à prix)
2007
100 (mise à prix)
2007
100 (mise à prix)
2007
100 (mise à prix)
2007
18 (prix actuel)
2007
15 (mise à prix)
2007
55 (prix actuel)
2007
35 (mise à prix)
2007
270 (mise à prix)
2007
20 (prix actuel)
2007
324 (mise à prix)
2007
100 (mise à prix)
2007
40 (mise à prix)
2007
450 (mise à prix)
2007
49 (mise à prix)
2007
28 (prix actuel)
2007
378 (mise à prix)
2007
378 (mise à prix)
2007
40 (prix actuel)
2007
60 (mise à prix)
2007
30 (mise à prix)
2007
150 (mise à prix)
2007
50 (mise à prix)
2007
45 (mise à prix)
2007
450 (mise à prix)
2007
82 (prix actuel)
2007
200 (prix actuel)
2007
45 (mise à prix)
2007
45 (mise à prix)
2007
60 (mise à prix)
2007
40 (mise à prix)
2007
45 (mise à prix)
2007
45 (mise à prix)
2007
50 (mise à prix)
2007
20 (prix actuel)
2007
225 (mise à prix)
2007
65 (prix actuel)
2007
210
2007
35
2007
68
2007
95
2007
85
2007
48
2007
180
2007
55
2007
1 260