Accueil > Découverte du vin > Cépages > Cépage Zinfandel

Cépage Zinfandel


Le zinfandel est une variété qui a largement contribué à la construction de l’identité du vignoble de Californie. Notamment pour avoir été cultivé massivement au cours des années 2000. Exploité depuis le milieu du XIXème siècle, il tire son origine de la Croatie et a été planté en terres américaines sous l’impulsion de colons italiens. D’ailleurs, le zinfandel est aussi connu sous le nom de primitivo. D’autres attribuent son arrivée aux Etats-Unis à Agoston Haraszthy qui l’aurait importé de Hongrie, son pays natal. En fait, les origines européennes ont longuement été considérées comme floues. Seules des analyses génétiques effectuées au début des années 1990 ont permis de remonter son arbre généalogique au primitivo, une variété italienne majoritairement cultivée dans la région des Pouilles. Il y aurait été cultivé il y a bien longtemps de cela, à l’heure de l’âge d’or du commerce phocéen. Cultivé à hauteur de 10% environ, il permet de réaliser des vins aussi bien rouges, rosés (blush) qu’effervescents. Jusqu’en 1998, il était le cépage noir le plus cultivé de cet état américain avant d’être détrôné par le cabernet-sauvignon. Nous le retrouvons principalement à Paso Robles (Central Coast), entre Los Angeles et San Francisco. Il bénéficie à la fois des influences de l’Océan Pacifique et de la Sonoma Valley. Concrètement, le zinfandel est un cépage très productif qui a longuement été cultivé dans les climats chauds permettant de gros rendements. Son image étant malheureusement ternie, il nous semble pourtant bon de rappeler que s’il est planté sous des climats plus frais et si ses rendements sont contrôlés et restreints, il offre des vins à la fois fins et concentrés. Difficile à cultiver, ce cépage l’est dans la mesure où il débourre de façon précoce. Ensuite, les raisins ne mûrissent pas de façon uniforme et lorsque des baies arrivent à maturité, elles se dessèchent assez rapidement. Voilà donc un défi le temps de la récolte venu, l’idée étant tout de même de les récolter tard et, évidemment, à la main, afin de sélectionner les baies parfaitement mûres. Une récolte en plusieurs tries est d’ailleurs régulièrement effectuée. Si le zinfandel peut donner des vins aussi bien blancs que rosés, rouges et effervescents. Il s’agit d’ailleurs souvent de vins de cépage. Les rouges sont considérés comme capiteux, rustiques, à savourer jeunes, entre quatre et huit ans. Ils sont dotés d’une robe rouge intense de laquelle s’échappent des notes aromatiques de fruits noirs et d’épices douces comme la cannelle et le clou de girofle qui sont la preuve d’un élevage en barriques. A noter que le goût du cépage évolue en fonction de sa maturité. Ce cépage dévoile aussi une forte teneur en sucre qui confère au vin une impression quelque peu veloutée.

Découvrez les autres cépages :


Aglianico
Aligoté
Arbane
Baco
Barbera
Barbarossa
Bourboulenc
Cabernet franc
Cabernet Sauvignon
Camaralet
Carignan
Cartoixa
Carménère
Chardonnay
Chenin Blanc
Clairette
Colombard
Cinsault
Corvina
Counoise
Dolcetto
Douce Noire
Folle Blanche
Furmint
Gamay
Gewurztraminer
Gibert
Gros Manseng
Grenache
Jacquère
Jurançon noir
Lauzet
Macabeu
Malbec
Malvoisie
Marsanne
Merlot
Melon de bourgogne
Mondeuse
Mondeuse Blanche
Mourvèdre
Muscadelle
Muscardin
Muscat
Muscat blanc à petits grains
Nebbiolo
Nerello capuccio
Nerello mascalese
Nero d'Avola
Négrette
Noual
Perdo ximenez
Pelaverga piccolo
Petit manseng
Petit Meslier
Petit verdot
Persan
Pinot blanc
Pinot gris
Pinot meunier
Pinot noir
Poulsard
Riesling
Ribolla gialla
Rondinella
Roussanne
Sangiovese
Sauvignon Blanc
Sauvignon à gros grains
Savagnin
Sémillon
Sylvaner
Syrah
Tempranillo
Terret noir
Trousseau
Trebbiano
Ugni
Ugni blanc
Vaccarèse
Valdiguié
Viognier
Zinfandel