Accueil > Découverte du vin > Vinification des vins rosés

Vinification des vins rosés

Amateurs d’iDealwine, vous savez bien que le vin rosé n’est pas le fruit d’un savant mélange de vin rouge et de vin blanc, comme sa couleur pourrait le laisser à penser … Vous n’ignorez pas non plus que seule la Champagne (noblesse oblige ?) peut se permettre cette incartade, comme la plupart des autres pays producteurs. Mais, au fond, saviez-vous qu’en France, élaborer un rosé requiert une réelle dextérité ?

cuves de vin

La méthode ancienne : le rosé de saignée

Ce procédé consiste à vinifier en rouge des raisins noirs. La macération est beaucoup plus courte (de l'ordre de 12 à 48 heures) ce qui permet une extraction partielle des anthocyanes, cette substance qui colore le moût. Après cette macération en cuve, on tire (ou "saigne") une certaine proportion de jus. La fermentation alcoolique se déroule alors dans une autre cuve. Le reste est vinifié en rouge. Cette technique donne des rosés vineux et très colorés.

 

Rosé de pressurage direct

On procède comme pour une vinification en blanc, avec des raisins noirs. Les raisins sont pressés directement puis les moûts de presse, plus colorés, sont incorporés au jus de goutte selon la coloration souhaitée. Cette technique s’applique particulièrement aux cépages les plus colorés. On obtient alors un jus peu teinté et par conséquent un vin plus clair, moins tannique. Sachez aussi qu'une dernière technique existe, la vinification en rouge de raisins rosés. Peu courante, elle est essentiellement réalisée dans le Jura à partir d'un cépage, le Poulsard. Les cuvaisons sont longues, de l'ordre de trois semaines. Cela donne un rosé robuste et de longue garde, plus proche d'un vin rouge léger.
La méthode utilisée n'est pas précisée par les producteurs : tout est donc affaire de goût … et de couleur !

Voir aussi les articles suivants :

Les travaux de la vigne

Les travaux dans les chais

Un an dans la vigne

Ces informations sont la propriété d’iDealwine, elles sont protégées par un copyright qui en interdit la réutilisation.