Achat direct

Côtes du Rhône Coudoulet de Beaucastel Jean-Pierre et François Perrin 2018

  • Fruits noirs
  • Vin d'apéritif
  • Couleur :Rouge
  • Biologique
  • 14.50% 
  • 0.75L
  • Intensité
  • Classique

Rond et fruité, provenant d'un terroir similaire à celui de son " grand frère " de Châteauneuf, ce côtes-du-rhône peut aussi bien se déguster jeune qu'après quelques années de garde. Plus d'info

Petit frère de Beaucastel, Coudoulet n'en est séparé que par un jet de pierre. Ce vignoble de 30 hectares est lui aussi recouvert des fameux galets roulés qui font la réputation géologique l’appellation Châteauneuf-du-Pape. Ceux-ci ont leur utilité puisqu’ils captent la chaleur émise par le soleil en journée afin de la restituer aux vignes pendant la nuit.
Ici, c'est le mourvèdre qui, une nouvelle fois, est déterminant. Ce cépage présent en grande proportion donne au vin son aptitude au vieillissement et ses arômes de cuir, de tabac, de viande et d'épices. L'autre cépage principal, le grenache, confère au vin sa rondeur et son fruit intense.
Pour réaliser cette cuvée, le domaine a procédé à des vendanges manuelles sévèrement triées, une macération classique en cuves en béton, un pressurage dans un pressoir pneumatique (qui n’abîme pas les baies), une vinification séparée pour chaque cépage et un assemblage après leur fermentation malolactique. Comme pour Beaucastel, le vin bénéficie d'un élevage de six mois en foudres de chêne. Notes de fruits rouges, de garrigue et de thym... Coudoulet séduit immédiatement par sa fraîche expression.

Côtes du Rhône Coudoulet de Beaucastel Jean-Pierre et François Perrin se sert à une température de 16°C. Il s'accordera parfaitement avec les plats suivants : Poitrine d'agneau au thym, Carré de porc à la sauge, Grillade de boeuf.

Apogée : A boire jusqu'en 2027

  • Note du millésime : 17/20
  • Présentation du lot
    Côtes du Rhône Coudoulet de Beaucastel Jean-Pierre et François Perrin

    La cuvée

    Petit frère de Beaucastel, Coudoulet n'en est séparé que par un jet de pierre. Ce vignoble de 30 hectares est lui aussi recouvert des fameux galets roulés qui font la réputation géologique l’appellation Châteauneuf-du-Pape. Ceux-ci ont leur utilité puisqu’ils captent la chaleur émise par le soleil en journée afin de la restituer aux vignes pendant la nuit.
    Ici, c'est le mourvèdre qui, une nouvelle fois, est déterminant. Ce cépage présent en grande proportion donne au vin son aptitude au vieillissement et ses arômes de cuir, de tabac, de viande et d'épices. L'autre cépage principal, le grenache, confère au vin sa rondeur et son fruit intense.
    Pour réaliser cette cuvée, le domaine a procédé à des vendanges manuelles sévèrement triées, une macération classique en cuves en béton, un pressurage dans un pressoir pneumatique (qui n’abîme pas les baies), une vinification séparée pour chaque cépage et un assemblage après leur fermentation malolactique. Comme pour Beaucastel, le vin bénéficie d'un élevage de six mois en foudres de chêne. Notes de fruits rouges, de garrigue et de thym... Coudoulet séduit immédiatement par sa fraîche expression.

    Le domaine Beaucastel

    Intégralement cultivé de manière biologique, le vignoble du Château de Beaucastel produit l'un des meilleurs châteauneuf-du-pape de l'appellation. La création du vignoble date du XVI° siècle : Pierre de Beaucastel fait en 1549 l'acquisition de terres à Coudoulet. La famille marquera de ses armoiries les murs de la propriété construite quelques temps plus tard, gravées aujourd’hui sur les bouteilles et reproduites sur les étiquettes. Rares sont ceux qui atteignent de tels sommets de perfection, notamment sur la durée. Au fil des générations, une même réussite s'est imposée et le savoir-faire se transmet admirablement.
    Aujourd'hui, Jean-Pierre et François, les fils de Jacques Perrin, et leurs enfants respectifs qui représentent la cinquième génération, ont repris le flambeau.
    Les vignes couvrent 130 hectares dont seulement 100 sont exploités, et sont plantés des treize cépages autorisés. Rendements maitrisés, compost " maison " au lieu d’engrais chimiques, travail biologique (ce fut le premier domaine de la vallée du Rhône à se convertir en 1950 et à la biodynamie en 1974) sont les secrets d’un travail dans les vignes.
    Du côté des vinifications, les raisins égrappés sont ensuite vinifiés en cuves et vieillis en foudres de chêne pendant un an. Tous les cépages sont encuvés séparément, afin de respecter le caractère, les arômes, et l'originalité de chacun. Les vins reposent en bouteille pendant une année supplémentaire au domaine avant leur commercialisation. Depuis quinze ans, les Perrin ont acquis des vignes en propre dans d'autres appellations... avec pour ambition de devenir LE spécialiste du sud de la vallée du Rhône.

    Lire l'article du blog sur le château de Beaucastel

    Caractéristiques détaillées

    • Quantité : 1 Bouteille
    • Niveau : 1 Normal
    • Etiquette : 1 Normale
    • Provenance : Domaine
    • TVA récupérable : Oui
    • Caisse bois / Coffret d'origine : Non
    • Capsule Représentative de Droit (CRD) : non
    • Pourcentage alcool : 14.50 %
    • Région : Vallée du Rhône
    • Appellation / Vin : Côtes du Rhône
    • Propriétaire : Jean-Pierre & François Perrin
    • Millesime : 2018
    • Couleur : Rouge
    • Apogée : à boire jusqu'en 2027
    • Température de service : 16°
    • Viticulture : Biologique 
    • Superficie : 30
    • Production : 300000
    • Intensité du vin : Classique
    • Arôme dominant du vin : Fruits noirs
    • Occasion de dégustation : Vin d'apéritif
    • Encepagement : Mourvèdre (30%), Grenache (30%), Syrah (20%), Cinsault (20%)
    Côtes du Rhône Coudoulet de Beaucastel Jean-Pierre et François Perrin
    Côtes du Rhône Coudoulet de Beaucastel Jean-Pierre et François Perrin

    Vous constatez un problème sur ce lot ? Signaler

    RETRAIT GRATUIT À L'ENTREPÔT
    & LIVRAISON À PARTIR DE 9,90€ POUR 12 BOUTEILLES(2)

    (2)Pour un envoi en France métropolitaine. En savoir plus...