logo idealwine 2018

Côtes du Jura Les Grands Teppes Vieilles Vignes Jean-François Ganevat 2007 (Blanc)

Côtes du Jura Les Grands Teppes Vieilles Vignes Jean-François Ganevat
Les informations

122035.jpg

Etiquette Côtes du Jura Les Grands Teppes Vieilles Vignes Jean-François Ganevat

Cote des vins du même domaine

Cotes du Jura Cuvee Florine Jean Francois Ganevat (domaine) 2007
Cotes du Jura Cuvee Oregane Jean Francois Ganevat (domaine) 2007
Cotes du Jura Cuvee Prestige Jean Francois Ganevat (domaine) 2007
Cotes du Jura Les Vignes de mon Pere Jean Francois Ganevat (domaine) 2007
Cotes du Jura Vin Jaune Jean Francois Ganevat (domaine) 2007

Caractéristiques du domaine & de la cuvée

  • Pays/région : Jura
  • Appellation : Côtes du Jura
  • Domaine : Ganevat (domaine)
  • Couleur : Blanc
  • Propriétaire : Jean-François Ganevat (Domaine)
  • Superficie : 9 ha
  • Encépagement : 100% Chardonnay
  • Viticulture : Biodynamique et nature
  • Intensité du vin : Vif
  • Arôme dominant du vin : Agrumes
  • Occasion de dégustation : Vin de gastronomie

Accès gratuit et illimité aux statistiques de plus de 60 000 cotes

Consulter la cote de ce vin

La cote en détail du vin Côtes du Jura Les Grands Teppes Vieilles Vignes Jean-François Ganevat 2007

Prix moyen proposé aux particuliers + TVA, tarif exprimé au format bouteille
Evolution de la cote (format : Bouteille ) © iDealwine.com S.A. - (cotation / année)

69

Cote actuelle du millésime 2007

Dernières adjudications du millésime 2007

Historique des adjudications
Côtes du Jura Les Grands Teppes Vieilles Vignes Jean-François Ganevat 2007

  • 22/05/2019 79
  • 17/04/2019 79
  • 03/04/2019 67
  • 31/01/2019 67
  • 31/01/2019 69
  • 14/11/2018 109
  • 24/10/2018 73
  • 20/06/2018 79
  • 13/06/2018 85
  • 14/02/2018 79

Vous possédez un vin identique ?

Vendez-le !

Analyse & Performance du vin Côtes du Jura Les Grands Teppes Vieilles Vignes Jean-François Ganevat 2007

Tendance actuelle de la cote

Informations complémentaire pour Côtes du Jura Les Grands Teppes Vieilles Vignes Jean-François Ganevat