Les prix sont affichés pour une livraison en :

Vins en vente : Château Gruaud-Larose

| 35 résultats
Photo d'arrière plan en noir et blanc montrant la lumière du soleil à travers des vignes
Photo du domaine 1 / 4
Photo du domaine 2 / 4
Photo du domaine 3 / 4
Photo du domaine 4 / 4

Château Gruaud-Larose

Immense référence de Saint-Julien, Gruaud Larose est un château à l'histoire atypique, et dont les vins traduisent une parfaite maîtrise et adaptation à son époque, sans jurer avec l'excellence qui a jusqu'ici porté l'héritage du château.

Le domaine de Gruaud-Larose s'étend entre Branaire-Ducru, à l'est et Lagrange, à l'ouest. Son vignoble très étendu (85 hectares) repose sur un sol de graves moyennes. Au XVIII° siècle, le domaine, propriété des frères Gruaud, compte jusqu'à 115 hectares. Le gendre de l'un deux, M. de Larose, reprend le domaine et se fait l'infatigable ambassadeur de ce vin, qui parvient jusqu'à la table royale, d'où la célèbre formule que l'on peut encore lire sur son étiquette: " le roi des vins, le vin des rois". Une mention largement méritée, car pendant de nombreuses années, les vins se sont imposés comme les plus massifs et longs à évoluer des Saint-Julien. Et pourtant, l'histoire de Gruaud Larose n'est pas un long fleuve tranquille. Après moult changements de propriétaires au cours du XIX° siècle, le domaine fait les frais d'une succession houleuse, dont il sort divisé en 1867. L'un des propriétaires est le baron Sarget, qui donnera son nom à l'actuel second vin, Sarget de Gruaud Larose. Le Groupe Cordier, qui en devient propriétaire en 1917, réussit la réunification des deux parcelles de l'ancien domaine en 1934. Gruaud Larose sera vendu en 1993 à la société Alcatel Alsthom, puis, en 1997, à la famille Merlaut. Les vins de Gruaud Larose se placent parmi ce qui se fait de mieux à Saint-Julien et le domaine a débuté en 2017 une conversion à la biodynamie.

2010
70 (mise à prix)
2010
140 (mise à prix)
2010
210 (mise à prix)
1987
50 (prix actuel)
1983
72 (mise à prix)
2000
80 (prix actuel)
2000
160 (prix actuel)
2000
240 (mise à prix)
1991
45 (mise à prix)
2007
35 (mise à prix)
1978
70 (mise à prix)
1978
140 (mise à prix)
2005
120 (prix actuel)
1994
60 (mise à prix)
1992
80 (mise à prix)
2015
21 (prix actuel)
2015
60 (prix actuel)
2005
120 (prix actuel)
2016
120 (mise à prix)
1981
140 (mise à prix)
1981
210 (mise à prix)
2016
60 (mise à prix)
2005
165 (mise à prix)
2000
864 (mise à prix)
1994
135 (mise à prix)
1990
972 (prix actuel)
2021
180
2021
90
2018
98
2017
95
2008
250
2008
120
2005
325
2005
156
1999
245
Les cotes du domaine Château Gruaud-Larose

CE QUE DISENT LES GUIDES...

BETTANE & DESSEAUVE

Peu de crus médocains, même parmi les Premiers, peuvent se vanter d’avoir un terroir aussi homogène. On pourrait imaginer que 80% des vignes produisent le grand vin mais on est ici encore plus sévère dans la sélection, ce qui se ressent surtout sur le grand vin, idéalement plein et harmonieux, et encore plus précis depuis trois ans grâce à une nouvelle et féminine génération de chefs de culture et maître de chai plus rigoureuse et inspirée.

LA REVUE DU VIN DE FRANCE

Très bien situé, le vignoble occupe un plateau de graves profondes, d’une homogénéité parfaite, dans la partie sud de la commune de Saint-Julien, où les vignes s’épanouissent remarquablement. La famille Merlaut optimise les installations techniques que le groupe Alcatel, éphémère propriétaire, avait permis d’installer. Elle a choisi également de donner aux vins de Gruaud Larose un profil plus friand et gourmand, afin de les rendre accessibles dans leur jeunesse. Les derniers millésimes montrent un progrès en ce sens, avec des vins qui ont aussi gagné en précision. La politique tarifaire défendue par Jean Merlaut fait de Gruaud une marque toujours accessible, ce dont nous nous félicitons.