Les prix sont affichés pour une livraison en :

Vins en vente : Bouchard Père & Fils (domaine)

| 62 résultats
Photo d'arrière plan en noir et blanc montrant la lumière du soleil à travers des vignes
Photo du domaine 1 / 4
Photo du domaine 2 / 4
Photo du domaine 3 / 4
Photo du domaine 4 / 4

Bouchard Père & Fils (domaine)

L'une des plus anciennes maisons bourguignonnes propriétaire de 130 hectares de vigne sur les beaux terroirs de la Côte. Maitrise et savoir-faire au service d'une production de grande qualité. En 2022, la maison est passée sous le pavillon de la branche vin d’Artémis (le fonds d’investissement de Francois Pinault).

Créée en 1731, la Maison Bouchard Père et Fils a tout au long de son histoire constitué l'un des plus beaux vignobles de Bourgogne, en rachetant des vignes sur les meilleurs terroirs. En 1811, la raison sociale "Bouchard Père et Fils" est officialisée ; tout au long du 19e siècle, les rachats se poursuivent et au cours du 20e siècle, les Bouchard s'attachent surtout à exploiter leur domaine plutôt qu'à l'agrandir. À partir de 1969, la politique d'achats choisis reprend. En 1995, la famille Bouchard passe le flambeau à une autre famille historique, champenoise celle-là : la Maison de Champagne Henriot. La nouvelle équipe prend en main la destinée du vignoble et régénère entièrement la maison, jusque dans le style des vins.
Récemment, en 2022, le groupe Artémis (fonds d’investissement de Francois Pinault, notamment propriétaire du Clos de Tart, de Château Latour…) a racheté la maison. Ces dernières années, sa cote ne cesse de grimper et elle compte parmi les meilleurs négociants bourguignons ; certains de ses vins ont même réussi à s'imposer comme les plus grands de toute son histoire. Le vignoble compte 130 hectares (et autant de superficie en achats de raisins) dont 12 hectares de Grands Crus et 74 hectares de Premiers crus. Avec près de 50 hectares répartis sur 23 climats, Bouchard Père & Fils est depuis plusieurs générations le plus grand propriétaire en Beaune Premier Cru.

Lire l'article du blog sur le domaine Bouchard Père & Fils

2021
72
2020
70
2021
92
2020
85
2021
100
2021
100
2020
92
2021
550
2020
550
45 par 6 | -10%
2020
50
6120 par 6 | -10%
2020
68
2020
76
2008
110
2021
228
Bientôt disponible
2021
74
2020
70
2021
500
2021
300
2020
270
2021
950
2020
990
2021
500
2020
490
2021
140
12420 par 3 | -10%
2020
138
2009
130 (mise à prix)
2008
200 (prix actuel)
2005
160 (mise à prix)
1986
50 (mise à prix)
1998
35 (prix actuel)
1983
320 (mise à prix)
2016
80 (prix actuel)
1996
85 (prix actuel)
1997
40 (mise à prix)
1999
90 (prix actuel)
2003
80 (mise à prix)
2003
80 (mise à prix)
2003
80 (prix actuel)
2016
220 (mise à prix)
1986
135 (mise à prix)
1986
90 (mise à prix)
2019
60 (mise à prix)
2008
142 (mise à prix)
1985
36 (mise à prix)
1985
72 (mise à prix)
1985
72 (mise à prix)
1985
108 (mise à prix)
1985
108 (mise à prix)
2006
150 (mise à prix)
2016
180 (mise à prix)
2018
330 (mise à prix)
2017
330 (mise à prix)
2018
500 (prix actuel)
2020
400
2016
185
2010
350
2021
72
2020
70
Les cotes du domaine Bouchard Père & Fils (domaine)

CE QUE DISENT LES GUIDES...

BETTANE & DESSEAUVE

Des Cazetiers à Bouzeron, cette grande maison de négoce beaunoise fondée en 1731 possède plus de 142 parcelles sur 130 hectares de vignoble en propriété, dont 83 hectares en premier et grand cru. Un patrimoine viticole de premier choix qui permet à Fréderic Weber, vinificateur talentueux, préalablement en charge du château de Poncié, de produire environ 600 000 bouteilles sur le total des trois millions d’unités produites ici chaque année, la majeure partie de la production étant issue d’achats de raisins pour les grands rouges, et de moûts savamment sélectionnés pour les blancs autres que ceux du domaine. Réussite impressionnante en blanc et en rouge dans le millésime 2017, qui témoigne d’une amélioration supplémentaire dans l’homogénéité de style des vins dans les deux couleurs.

LA REVUE DU VIN DE FRANCE

La “Grande Maison”, comme l’on dit familièrement à Beaune ! La famille Bouchard fait partie de l’histoire du vignoble bourguignon depuis qu’un marchand de draps du Dauphiné complète son commerce avec les Flandres par quelques fûts de vins de Bourgogne achetés au passage. Les vins se révélant plus rentables que les tissus, il s’installe à Beaune en 1731, son fils achètera les premières parcelles à Volnay (Caillerets et Taillepieds) en 1775. Plus tard, les ventes des biens nationaux du clergé et moines bourguignons expropriés par la Révolution seront l’occasion d’achats nombreux dont celui de la Vigne de l’Enfant Jésus en 1791, au cœur du vignoble beaunois. En 1820, Bouchard s’installe dans le prestigieux château de Beaune, adossé aux remparts de la ville, un site idéal pour élever et conserver les vins. En 1995, passation de flambeau avec le rachat par la famille champenoise Henriot, conduite par Joseph, qui va développer le vignoble, avec des acquisitions en Côte de Nuits, à Meursault, la maison William Fèvre à Chablis, le château de Poncié en Beaujolais, entre autres, et investir dans une somptueuse cuverie adaptée à cette mosaïque. Un empire qui se partage alors entre négoce et vignoble maison avec 150 salariés, 3 millions de bouteilles dont 600 000 issues des domaines.