Ogereau (Domaine)

Direction l'Anjou à la découverte d'un domaine montant qui a fait le choix d'écouter ses terroirs "causer" et de créer ainsi de grands vins de bouche qui révèlent, avec excellence, une personnalité géologique, climatique et humaine. A suivre de près.

A la tête de ce domaine familial créé au XIXème siècle, nous retrouvons Emmanuel Ogereau qui incarne la cinquième génération et qui, comme il le dit humblement, « s’inscrit dans une histoire qui les dépasse, celle d’un vignoble millénaire, berceau du chenin. » Au domaine, les vignes sont cultivées avec soin, selon des principes bio certifiés et biodynamiques. La vie des sols est préservée grâce à un enherbement. Les baies, elles, sont récoltées à juste maturité, avec un soin infime et à la main. Les vinifications sont douces et les élevages longs. La proportion de bois neuf est minutieusement contrôlée afin de laisser le chenin et le terroir s’exprimer avec grâce dans ces vins aussi bien secs que liquoreux. Si cette dernière catégorie a bâti le succès des générations précédentes, c’est bien sûr les grands parcellaires secs qu’Emmanuel Ogereau entend valoriser. Voici donc une signature ligérienne à suivre de très très près.

  • Ogereau (Domaine)-1
  • Ogereau (Domaine)-2
  • Ogereau (Domaine)-3
  • Ogereau (Domaine)-4
Ogereau (Domaine)

Ce que disent les guides...

  • La Revue du vin de France
" Vincent Ogereau est associé à son fils Emmanuel, doté d'une solide formation internationale, bien décidé à poursuivre la voie des grands chenins de terroirs, en sec comme en liquoreux. Le domaine récolte avec rigueur des raisins sains (sans botrytis sur les secs) et offre une large gamme tricolore et homogène, reflet de la mosaïque des schistes. "
RVF
  • Bettane & Desseauve
" Cette adresse attachante, hautement représentative du vignoble angevin connaît une progression remarquable depuis quelques millésimes : c’est bien simple, tout est bon ! On est abasourdi par la définition des vins, leur finesse, leur élégance. "
B+d

Vous désirez plus d'information sur
Ogereau (Domaine)

C'est par ici ! Attention, ce texte est protégé par un droit d'auteur. Il est interdit de le copier sans en avoir demandé préalablement la permission à l'auteur.